top of page

Bouillon de Clowns

IMG_7418.JPG

La Recette

La Compagnie Quand les Moules auront des Dents vous propose une nouvelle forme d'intervention : le Bouillon de clowns.

Il s'agit d'une intervention protéiforme qui s'adapte à toute sorte de structures, de publics et de lieux. Les clowns de la compagnie interviennent pendant un temps donné dans les différents espaces de la structure. Elles viennent avec pour seul scénario leur spontanéité, leur joie de vivre et leur grande capacité d'improvisation. Cette grande liberté de forme leur permet de s'adapter à toutes les situations et les publics. Leur but : faire rire et communiquer de façon décalée, établir un lien de confiance, d'humain à humain.

clowns et enfants dans une cours d'école

Les Ingrédients

Formé.e.s à l’école de clown du Samovar (93), les clowns de la compagnie Quand les Moules auront des Dents ont reçu une formation professionnelle de clown. Elles maîtrisent l’art de l’improvisation et ont plus d’un tour dans leur sac pour faire rêver petits et grands.

Camille et Adèle ont aussi été formées à l’intervention en Ehpad sous forme de chambre à chambre par Carole Tallec. Elles font également parties, depuis début 2024, de l’association du Rire Médecin, et interviennent en tant que comédien.nes-clowns auprès des enfants hospitalisés.

 

Le nombre de clowns varie d'un bouillon à l'autre. On conseille généralement trois clowns minimum par intervention. Voici un échantillon de l'équipe de base :

 

Camille Moukli-Perez alias Kévivine

Kévivine c’est un clown qui aime porter robes et cravates... en même temps ! Il collectionne chemises, nœuds pap’ et Converses de toutes tailles. Kévivine ça peut être il, mais ça peut aussi être elle !
C’est une être au cœur d’artichaut, mais c’est aussi une castagneuse, une rebelle en pâte à modeler, qui fond au moindre sentiment. Entre humour des bacs à sable et poil sous le nez, on ne sait pas trop de quelle tranche d’âge il fait partie. Du sommet de ses 150 centimètres, elle aime inventer des mondes et vivre des aventures incroyables !

Camille, quant à elle, à laissé son travail d’animatrice pour apprendre le clown ! Depuis plusieurs années, elle explore son nouveau métier avec passion et entrain !

 

Adèle Michel alias Olglagla

Olglagla c’est une boule d’énergie toujours prête à remmener sa fraise. Derrière son look propre et rangé se cache une rock star, une diva, une grande tragédienne. Elle a la langue bien pendue et sera prête à tous les bobards pour vous faire avaler ses salades. Mais ce qu’elle préfère c’est rencontrer celles et ceux qui ne parlent pas. Car elle croit au langage silencieux et aux secrets qui s’échange le temps d’un regard.

Depuis presque 10 ans, Adèle sillonne la France pour faire rire petits et grands.

 

Maud Ronovsky alias Ivovonne

Maud alias Yvovonne incarne la poésie du corps. C’est un rayon de soleil, Boucle d’or lui envie sa crinière. Le chant et la danse sont ses modes de communication privilégiés, elle aime composer ou reprendre des chansons en tout genre pour les personnes qu’elle rencontre allant de la Reine des neiges à la Reine de la nuit. C’est un mélange de puissance et de sensibilité, une 2CV avec un moteur de Porsche. Quoiqu’il arrive elle sait toujours retomber sur ses pattes, du bon côté de la tartine.

Dans une autre vie, Maud habitait en Allemagne où elle était maîtresse d’école maternelle en forêt, danseuse et professeur de danse contemporaine. Tout cela l’a menée au clown qu’elle fait pousser lentement mais sûrement.

Une clowne face a des enfants

Préparation

Voici quelques exemples du déroulement d'un Bouillon de Clowns. La forme est choisie en concertation avec les équipes et peut être repensée et remaniée si besoin. L'équipe de clowns arrive en général entre 1h à 30min avant le Bouillon de clowns et va se costumer dans une salle mise à disposition à cet effet.

 

La Récréation

3 clowns minimum.

Peu de temps avant la sonnerie, les clowns vont se cacher dans différents recoins de la cour. Lorsque les enfants sortent, ils découvrent les clowns. Ceux-ci improviseront avec eux pendant tout le temps de la récréation. Quelques minutes avant la fin de la récréation, ils s'éclipseront afin de permettre un retour au calme.

 

La fête d'établissement

3 clowns minimum.

Les clowns interviennent par tranches de 30 min à 1h lors de la fête d'établissement. Ils se baladent parmi les différents stands et mettent du piment dans cette journée spéciale. Ils interviennent auprès des adultes et des enfants, des professionnels et des familles.

 

Le Chambre à Chambre

2 clowns minimum.

En Ehpad ou à l’hôpital, les clowns rentrent dans l'intimité des résident·e·s et propose une intervention en douceur. Allant de quelques secondes à quelques minutes, le chambre à chambre permet une rencontre individualisée, un moment privilégié avec chaque personne rencontrée.

 

De salles en salles

3 clowns minimum.

Les clowns consacrent entre 20 et 40 minutes à chaque groupe. Le temps pour eux d'établir un vrai contact avec chaque membre du groupe et de créer un vrai moment de vie et d'échange. Ils s'éclipsent ensuite pour aller créer un autre moment avec le groupe suivant.

 

La cantine

3 clowns minimum.

Cette formule est loin d'être la plus reposante mais elle garantie de sacrés fous-rires. Chaque clowns mange à une table différentes. Le repas est souvent un temps d'échange privilégié mais il permet aussi de bien s'amuser.

Un enfant donne une fleur a une clown

Le bouillon de clowns, pour qui ?

Le Bouillon de Clowns s'adresse à tous les publics, aux petit·e·s et aux grand·e·s de 3 à 112 ans. Car les clowns ont un langage bien à eux, une compréhension du monde différente des autres, ils l'appréhende de façon décalée. Le clown est sensible, il est confronté sans cesse à des émotions très fortes. Il n'a pas toujours besoin de parler pour communiquer, de savoir pour comprendre, en cela, il développe d'autres formes de rencontres.

C'est sûrement pour cela que les Bouillons de Clowns ont autant de succès dans les établissements accueillant des enfants en situation de handicaps (IME, EMP...) où auprès des personnes souffrant de perte de mémoire (Alzheimer...) . Ici il n'est pas besoin de logique, il n'est pas question de soins ou d'apprentissage. Il est juste question de rire et de partager.

Les questions courantes

- Est-ce que ce « débarquement de clowns » ne va pas énerver les enfants ?

L'arrivée des clowns dans un établissement suscite toujours une forme d'excitation. Cependant les clowns de la compagnie Quand les Moules auront des Dents sont formés pour ce genre de pratique. Nous prenons garde à réguler le «taux d'excitation» du public et n'hésitons pas à mettre fin à un jeu s'il provoque trop d'agitation. Il faut quand même s'attendre à ce que l'ordre «normal» des choses soit bousculé par les clowns. C'est aussi notre fonction : venir mettre un peu de piment dans les épinards !

 

- Comment faire avec les personnes qui ont peur des clowns ?

Il n'est pas rare que nous soyons confrontés à des personnes ayant peur des clowns. Nous savons les repérer et respecter la distance nécessaire. Car bien souvent, le clown peut faire rire de loin, en se laissant regarder, sans avoir besoin de forcer cette appréhension naturelle.

un clown allongé au sol, des enfants le regardent

Dégustation

Bénédicte Billecocq

Chef de Service de l'institut Médico-Educatif Pierre Garnier, Mignaloux-Beauvoir (86)

« Nous avons invités les clowns lors de notre fête de fin d'année. Ce modèle de spectacle est tout à fait adapté aux jeunes accueillis en IME. C'est un moment de surprises, de rire où celui ou celle qui le souhaite devient acteur/trice d'un échange plus ou moins loufoque. L'enfant et le clown se rencontrent sur le même terrain et au même niveau, usant de dérision pour eux mêmes, tout est dédramatisé et sujet au rire. Les clowns se sont adaptés aux enfants, respectant la distance souhaitée par certain.e, acceptant le jeu demandé par d'autre. Toujours justes et attentifs, ils ont permis de belles rencontres favorisant l'échange, le lien, la rupture. Les situations provoquées par le jeux sont imagées, visuelles, une connivence s'installe rapidement. De vrais moments de poésie. »

 

Ugo

"Ils étaient drôles, marrants. Ils grimpaient sur la structure et ils avaient peur. Avec Abel on leur disait de descendre mais ils avaient peur. Ils étaient habillés comme des rigolos. Le Monsieur il était marrant. Il faisait le fou fou. J'aimerais bien les revoir, surtout Alberte, elle est marrante. »

 

Les structures qui ont testé et approuvé le Bouillon de Clowns : L'IME Pierre Garnier (86), L'EMP de Fontenay Sous Bois (94), Résidence Clemenceau de Verneuil sur Seine (78), Résidence le Prieuré - Conflans Saint Honorine (78), l'Amicale Laïque de Lisle (24), l'association La Voie d'Emy (18).

clowns et enfants jouant

Pour tout renseignement :

lesmoulesaurontdesdents@gmail.com

06.07.02.79.40

bottom of page